[Témoignage de volontaire] #6 Stéphanie

Classé dans : Témoignages de volontaires | 0

Stéphanie nous vient de Nantes et après une semaine avec les chercheurs sur les hauteurs de Chamonix, elle prolonge son voyage en lisant les aventures d’Horace Bénédict de Saussure. Elle nous envoie un témoignage où elle dresse le portrait des scientifiques du CREA Mont-Blanc, héritiers des premiers explorateurs.

 

Témoignage de volontaire en mission de volontariat scientifique - Levé à l'aube : il faut attendre un peu que la fine couche de neige tombée pendant la nuit fonde pour commencer les relevés de végétation ! © SGuillot
À l’aube il faut attendre un peu que la fine couche de neige tombée pendant la nuit fonde pour commencer les relevés de végétation – juin 2017 © SGuillot

 

Dans mon train à destination de Nantes, je bouquine les Premières ascensions au Mont-blanc 1774-1787 de Horace Bénédict de Saussure tout en faisant le bilan de cette belle aventure… L’extrait m’apprend que déjà à l’époque Saussure s’interrogeait sur le climat ! Ce livre me permet aussi de confirmer une chose (il dresse le portrait des habitants de chamonix) : « leur esprit note-il est vif, pénétrant, leur caractère gai, enclin à la raillerie ». C’est exactement les mots que je cherchais pour qualifier l’équipe du CREA sans oublier Sandrine notre guide. Un grand merci pour cette randonnée en pleine nature qui appelle à la méditation et qui m’a permis de contribuer à la recherche scientifique ! À recommander sans hésitations

Suivez-nous sur les réseaux :

Laissez un commentaire