Changement climatique et biodiversité: des sujets d’inspiration pour les lycéens de Chamonix

Classé dans : Vie de l'association | 0

En octobre 2019, l’équipe du CREA Mont-Blanc s’est rendue au lycée Frison-Roche de Chamonix pour y présenter ses travaux sur le changement climatique et la biodiversité de montagne. Les élèves de seconde avec option « arts plastiques » s’en sont inspirés pour réaliser quelques productions, que nous partageons dans cet article. Les élèves l’expriment bien au travers de ces productions : il y a bel et bien des gagnants et des perdants du côté des plantes et des animaux face au changement climatique ! On se rend compte également que les préoccupations environnementales des jeunes de la vallée dépassent le changement climatique.

Claire : « Toujours plus haut, toujours plus chaud »

Mon dessin représente une des conséquences du changement climatique sur les êtres vivants. La grenouille est symbole de la météo et représente aussi sur mon dessin tous les êtres vivants. La tige sur laquelle elle est accrochée est vue comme un thermomètre qui montre les températures qui chauffent et de plus en plus haut en altitude. La grenouille doit donc monter plus haut sur sa plante pour être dans son bon environnement comme en réalité la faune et la flore qui doit se déplacer plus haut en altitude.

Technique : peinture acrylique

 

 

 

 

 

Lucas : « Arbre mort ou vivant »

J’ai réalisé l’image d’arbre mort ou vivant pour montrer que le réchauffement climatique causé par l’homme affecte les arbres.

Technique : Acrylique sur papier

Lola : « Cerise des montagnes »

Il s’agit d’une représentation idéalisée d’un cerisier que l’on pourrait trouver en haute altitude si le climat continue de se réchauffer.

Technique : acrylique et collage sur papier

 

 

 

 

 

 

 

Louise et Inès : « Le bourdon des neiges »

Il s’agit d’une représentation du bourdon des Alpes au sommet du Mont Blanc, symbolisant l’ascension de l’animal dû au réchauffement climatique.

Technique : Modelage peint

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Louane : « Mon pelage disparait sous la pollution »

J’ai voulu faire ce chien, pour représenter l’impact de la pollution sur les animaux domestiques. Je l’ai « fondu » dans le décor pour montrer que la pollution devient de plus en plus importante. Et qu’il n’y a pas que les humains qui souffrent de cette pollution. Pour cela, j’ai utilisé de l’argile pour construire le chien, je l’ai ensuite peint en créant des tâches (de pollution), et j’ai pris une boîte où j’ai agrafé des bouts de tissus et je les ai peints pour représenter la pollution.

Technique : Modelage peint

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Léane et Fuka : « Feuilles noires »

On a représenté un arbre aux feuilles noires pour représenter la pollution qui impacte la nature, le tronc est rose fluo comme si l’on avait rejeté des produits chimiques dessus.

Technique : Argile, Feuille morte, peinture acrylique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *