Vers un tourisme scientifique et responsable au Mont-Blanc

Grâce à l’obtention d’un financement européen d’envergure sur 18 mois, le CREA Mont-Blanc lance un projet de « volontourisme » scientifique innovant unique en France au Mont-Blanc.

Découverte des protocoles d'observation de la végétation avec les chercheurs au Plan de l'Aiguilles (Massif du Mont-Blanc) © CREA Mont-Blanc
Découverte des protocoles d’observation de la végétation avec les chercheurs au Plan de l’Aiguilles (Massif du Mont-Blanc) © CREA Mont-Blanc

Du tourisme scientifique…

La région du Mont-Blanc est un haut lieu touristique. Elle fait cependant face à une forte saisonnalité et à des enjeux d’adaptation de ses produits au changement climatique. Afin de valoriser une histoire et une actualité de recherche scientifique uniques au monde à Chamonix auprès des touristes, le Centre de Recherches sur les Ecosystèmes d’Altitude lance un projet de « volontourisme » scientifique mêlant découverte alternative d’une région et bénévolat.

Essentiellement pratiqué dans les pays anglo-saxons, le volontourisme scientifique est une opportunité quasi-inexplorée en France et en Italie. Les objectifs du projet  TourScience sont de faire du changement climatique une opportunité de sensibilisation et d’implication de la clientèle touristique de montagne dans les enjeux de préservation de la biodiversité et de promouvoir l’image de la destination « Mont-Blanc » en valorisant la recherche scientifique et les chercheurs du territoire.

… durable et responsable

Le projet TourScience doit permettre d’ici mi 2017 d’élaborer et de tester une sélection de produits d’éco-tourisme innovants et reproductibles. Le projet comprend une étude de marché approfondie et la validation des séjours et produits de commercialisation avec l’appui de plusieurs experts et de l’Office de tourisme de Chamonix. Il permet également de mobiliser les chercheurs pour la vulgarisation des connaissances à destination des touristes.

À travers ces initiatives, le CREA Mont-Blanc et ses partenaires souhaitent créer une offre touristique innovante et durable qui permettra d’ouvrir de nouvelles pistes de science participative en écologie en impliquant directement les touristes les observations de terrain indispensables à la recherche scientifique.

 

Rédaction : Charlotte Mader

 


 

Pour en savoir plus
Un exemple d’organisme développant le volontourisme : Earthwatch

Laissez un commentaire