Missions de volontariat à Chamonix 2017

Partager la vie des chercheurs du massif du Mont-Blanc durant son temps libre est désormais possible. Suite au succès des éditions de 2016, le CREA Mont-Blanc propose trois nouvelles sessions d’une semaine durant lesquelles volontaires et chercheurs travailleront main dans la main dans son laboratoire à ciel ouvert.

 

Suivi de faune à Loriaz - juillet 2016 © SGatti
Suivi de faune à Loriaz – juillet 2016 © SGatti

 

À l’heure où les changements environnementaux questionnent nos modèles touristiques, le CREA Mont-Blanc propose aux visiteurs une nouvelle forme d’engagement pendant leurs vacances : contribuer directement et concrètement à un projet scientifique de long terme pour faire du Mont-Blanc un site de suivi de référence du changement climatique à l’échelle de la planète.

Opportunités de volontariat en 2017

De la découverte des protocoles de recherche aux observations de terrain en passant par l’analyse des données, les missions de volontariat scientifique sont une immersion totale dans le quotidien d’un centre de recherches en écologie alpine. Le temps d’une semaine, les volontaires se rendront sur les sites de suivis permanents du CREA Mont-Blanc et participeront aux activités de recherches sur la faune et la flore. Cette nouvelle forme d’engagement associatif, qui réunit à la fois habitants et visiteurs de ce site emblématique, permet de co-construire les savoirs de demain.

Missions de recherche au Mont-Blanc

Six jours dans le quotidien des chercheurs pour contribuer directement aux projets de recherche menés sur les sites de suivis permanents.

Dates 2017 : 18-23 Juin / 25-30 Juin / 16-21 Juillet

Détail des missions sur le site du CREA Mont-Blanc

Le volontaire : partenaire du chercheur, héritier du savant

Aujourd’hui plébiscité par un tourisme sportif, le massif du Mont-Blanc a été depuis le 18e siècle le théâtre d’aventures scientifiques sans précédent. Le volontariat scientifique au CREA Mont-Blanc vise à valoriser cet héritage et à perpétuer l’esprit de découverte et d’exploration des pionniers du massif.

Dans une optique de construction d’un tourisme alternatif, les pratiques doivent se diversifier pour répondre au défi du changement climatique et aux exigences nouvelles des visiteurs, soucieux de leur empreinte écologique et avides de sens pour leurs loisirs. Le volontariat scientifique apparaît comme une opportunité innovante, durable et reproductible. Les visiteurs sont directement impliqués dans l’acquisition des connaissances sur les impacts des évolutions environnementales sur nos paysages.

Cette initiative prometteuse est née de la coopération entre acteurs touristiques et scientifiques d’un même territoire, appuyée par le Fonds européen FEDER-Alcotra, le Conseil départemental de Haute-Savoie et les Communautés de Communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc et Pays du Mont-Blanc dans le cadre du projet TourScience.

Objectifs

Le volontariat scientifique du CREA Mont-Blanc permet ainsi de :

  • Rassembler plus de données sur la faune et la flore du Mont-Blanc. Ces données permettront de mieux connaitre le massif et son fonctionnement pour déterminer quelles seront ses évolutions d’ici 2100.
  • Réunir autour d’un projet commun, à travers un engagement associatif sur leur temps libre, résidents du territoire (qui forment une partie importante des volontaires du CREA Mont-Blanc)  et visiteurs de passage.
  • Faire du débat public sur le changement climatique un questionnement plus tangible pour les volontaires. En s’impliquant directement dans des études participatives, les volontaires observent leur environnement sous un nouvel angle et leur perception de la montagne évolue.

PHENOCLIM

Un apport essentiel à l’Atlas du Mont-Blanc

Les centaines de données collectées seront ajoutées à l’Atlas du Mont-Blanc, vaste programme pluridisciplinaire et transfrontalier de suivi de la biodiversité. Initié par le CREA Mont-Blanc avec des chercheurs français, suisses et italiens, l’Atlas du Mont-Blanc valorise les études sur les écosystèmes du massif. Véritable laboratoire collaboratif à l’interface entre le numérique et la nature, l’Atlas du Mont-Blanc donne librement et gratuitement accès à la formidable richesse des résultats scientifiques menés en écologie, glaciologie et climatologie.

 

Rédaction : Bruno Cubizolle


Pour en savoir plus

Le communiqué de presse

Le projet TourScience et ses partenaires

Les articles de blog Volontariat et recherche : le duo gagnant
et Le volontariat en immersion : une nouvelle forme de médiation au Mont-Blanc

Les témoignages des volontaires 2016 dans la catégorie Journal d’éco-volontaire du blog

Le détail des missions de recherche d’une semaine et inscriptions sur le site du CREA Mont-Blanc

Le format week-ends « Opération Coup de main » à Trient et Tré-la-tête

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire